Humidité salle de bain

Vous êtes un adepte des longs bains ? Ou plutôt des douches rapides ? Peu importe, dans les deux cas, vous constatez de la buée sur votre miroir, votre fenêtre ou vos parois de douche. Cette humidité dans une salle de bain est fréquente et disparait généralement au bout de quelques minutes d’aération. Cependant, si elle ne disparait pas, vous faites sans doute face à un problème commun dans les salles de bains : la condensation.

Toutes les pièces humides représentent le repère idéal pour le développement des moisissures et des champignons. En effet, la vapeur d’eau qui se dégage de votre douche ou de votre bain entre en contact avec des surfaces froides et se condense. Elle se remarque à de la buée ou des gouttelettes.  À la longue, elle peut engendrer des mauvaises odeurs, des joints encrassés, des champignons, etc.

Quand vous faites face à un problème d’humidité, commencez toujours par essayer de trouver la cause. Dans la salle de bains, il s’agit souvent d’une des trois causes ci-dessous :

  • Un manque de ventilation : la vapeur d’eau reste et se condense jusqu’à créer des taches d’humidité et des moisissures sur les joints.
  • Un manque d’échauffement : si vous ne chauffez pas votre salle de bains de manière optimale des taches d’humidité apparaitront sur les murs, ainsi que de la moisissure.
  • Des matériaux hydrophiles : certains matériaux retiennent l’eau et sont donc déconseillés pour la salle de bains. Nous pouvons citer, entre autres, la roche poreuse, la brique et les étoffes. Ils sont souvent la cause de mauvaises odeurs dans votre salle de bains.

Si cependant, vous remarquez que l’humidité ne provient pas de la condensation, mais directement des murs, la source se trouve alors dans un problème plus grave : remontées par capillarités, fuites d’un conduit dans le mur, infiltrations d’eau de pluie, etc. Dans ce cas, seul un professionnel pourra trouver la source exacte, établir un diagnostic et proposer un traitement adéquat.

Dans le cas plus commun de la condensation, plusieurs solutions sont envisageables :

  1. La ventilation naturelle : il vous suffit d’aérer la pièce après chaque douche ou bain pendant au moins 15 minutes. Si vous n’avez pas de fenêtre, il est conseillé d’ouvrir la porte et d’utiliser les courants d’air créés par des fenêtres dans d’autres pièces. L’aération naturelle est bien entendu conseillée en été et en hiver, même si elle sera plus courte pendant la saison froide pour éviter d’avoir des factures d’énergie astronomiques. Vous pouvez également envisager de laisser la porte de votre salle de bains ouverte toute la nuit afin que toute l’humidité s’échappe.
  2. La ventilation par tirage thermique : ce type de ventilation utilise le mouvement naturel de l’air. En effet, l’air chaud étant plus léger que l’air froid, il a tendance à monter. Deux grilles d’aération sont alors placées : une entrée d’air en bas et une sortie d’air en haut. Ce système est totalement silencieux, demande peu d’entretien et son utilisation est gratuite.
  3. La ventilation mécanique : connue sous le nom de VMC, la ventilation mécanique est parfaite quand le taux d’humidité dans la pièce est trop élevé et permet la circulation de l’air. Il s’agit de la solution la plus efficace. Il existe deux types de VMC : la simple flux et la double flux. La seconde est couplée à un échangeur thermique qui permet de préchauffer l’air. Ce système est coûteux et nécessite un entretien régulier.

Pour éviter ce problème, lorsque vous construisez ou rénovez votre salle de bains, il est vivement conseillé d’opter pour des peintures acryliques adaptées et des matériaux hydrofuges. Les peintures acryliques possèdent des propriétés fongicides qui détruisent les champignons et les matériaux hydrofuges repoussent l’humidité. L’eau et la vapeur ne pourront donc pas s’attaquer à vos meubles et peintures.

L’entretien régulier des joints est également indispensable. En contact avec l’eau et la vapeur, les joints sont souvent le premier élément à pourrir. Un nettoyage régulier est donc essentiel. Si vous remarquez que vos joints sont abimés, réparez-les immédiatement pour que l’eau ne s’infiltre pas et provoque de plus gros dégâts. Privilégiez également des joints en silicone pour votre salle de bains ! Ceux-ci sont imperméables.

L’humidité dans la salle de bains est fréquente et n’est pas une fatalité. Appliquez ces conseils et vos problèmes diminueront, voire disparaitront. Agissez rapidement pour que l’humidité ne s’installe pas !

Demandez un devis gratuit pour traiter votre humidité

Complétez le formulaire suivant pour recevoir une offre gratuite et sans engagement de professionnels certifiés et proches de chez vous.

Ce service est proposé gratuitement en partenariat avec TrustUp.be - Nous respectons votre vie privée. Vous disposez d'un droit d'accès et de rectification à vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte sur la vie privée.

Partager ce contenu