Problèmes d'humidité

Taches noires sur mes murs : que faire ?

the_title()

Vous avez aperçu des taches sur vos murs ? Vous vous posez sans doute les questions suivantes : que cachent ces taches ? Comment en venir à bout ? Cependant, si votre première pensée est d’aller chercher un pot de peinture, arrêtez-vous là. Bien que votre réflexe soit naturel, personne n’aime voir une tache sur ses murs, il est surtout inutile. Cette solution n’est pas durable et laisse le temps au problème de se développer. 

Les taches noires sur les murs sont révélatrices d’un problème plus profond dans la plupart des cas : condensation, mauvaise ventilation, infiltration, mauvaise isolation, humidité ascensionnelle, etc. Il est souvent recommandé de faire appel directement à un professionnel afin qu’il identifie la nature et la cause. 

Les taches noires ne sont rarement que des taches insignifiantes. Il s’agit généralement de moisissures, c’est pourquoi on les retrouve sur des surfaces poreuses et minérales, dans des pièces où le taux d’humidité est élevé et dans les pièces peu aérées. La moisissure peut apparaitre partout : cave, rez-de-chaussée, étages, chambre, salle de bains, etc. Personne n’est à l’abri. Sachez reconnaitre les taches avant de trouver une solution !  

Les moisissures noires sont les plus courantes, mais sont aussi une espèce toxique pour l’être humain. Elles dégagent des mycotoxines dangereuses pour la santé. Si en plus des taches vous remarquez les symptômes suivants contactez immédiatement un spécialiste : nausées et irritations des voies respiratoires. 

Que faire ? Comment s’en débarrasser ? 

Une fois que vous avez identifié la source, il faut la soigner. Si les taches se situent au niveau du sol, le professionnel aura surement identifié un problème d’humidité ascensionnelle. Dans ce cas, il vous proposera d’injecter un hydrofuge dans vos murs. Cette injection agira comme une barrière chimique contre l’humidité provenant du sol et remontant par les capillarités du matériau. 

Une infiltration se reconnait souvent par des taches noires et un mur humide au toucher. L’infiltration se fait via des fissures sur la façade. Il est donc nécessaire de réparer les fissures et d’appliquer un hydrofuge qui rendra votre façade imperméable mais qui la laissera respirer pour que l’humidité intérieure puisse être évacuée. 

Pour une fuite, il vous suffira de repérer la conduite ou l’installation touchée. Les services d’un plombier sont généralement suffisants pour vous débarrasser du problème. Une fois celui-ci réglé, vous pourrez laisser sécher la surface et la nettoyer correctement. La tache devrait s’estomper petit à petit et un léger coup de peinture devrait suffire.

Finalement, le cas le plus commun est un problème de condensation. Nous n’aérons pas nos intérieurs suffisamment. L’air est naturellement composé d’humidité et sans aération, il peut saturer, ce qui crée de la condensation. Ce phénomène est principalement observé dans les pièces d’eau, telles que la cuisine ou la salle de bains. Une seule solution pour le régler : ventiler vos pièces. Ouvrez vos fenêtres au moins 10 minutes tous les jours, été comme hiver. 

Maintenant que vous avez appliqué le traitement adéquat et que les murs sont bien secs, vous pouvez repeindre ou retapisser. On estime que pour qu’un mur soit sec, il faut compter minimum 3 mois. Si vous décidez de nettoyer vous-même les taches et moisissures, il est important que vous vous protégiez correctement. Les moisissures, en plus d’être dangereuses pour votre santé, sont volatiles. Couvrez vos voies respiratoires et lavez toutes les surfaces aux alentours. 

Partager ce contenu