Qu’est-ce que l’humidité par infiltration d’eau ?

Des auréoles brunâtres ornent vos murs ? Votre peinture s’écaille et s’entremêle avec d’étranges tâches de couleurs déplaisantes ? Une odeur d’humidité embaume vos pièces ? Votre habitation pourrait être victime d’une infiltration d’eau. Un problème d’humidité récurrent dans les anciennes demeures et bâtiments peu entretenus.

Pluie, neige, grêle ou bonnes grosses draches comme on aime les appeler : les intempéries belges ménagent peu nos habitations. Surtout quand nos maisons cumulent plusieurs dizaines d’années de bons et loyaux services. Murs et toits peuvent faiblir et laisser pénétrer les gouttes… Telles des éponges, vos parois s’imbibent un peu plus à chaque nouvelle averse. C’est là que commence le calvaire des problèmes d’humidité dues aux infiltrations d’eau.

Les causes de l’infiltration d’eau

Lorsque que les matériaux utilisés pour ériger vos murs ou couvrir votre toiture sont de piètre qualité, ou simplement usés avec le temps, ceux-ci peuvent devenir poreux et perméables. L’eau parvient alors à se frayer un chemin et s’infiltre insidieusement à travers les murs de votre maison. Le mauvais temps de notre plat pays laisse peu de répit à nos habitations… Et nos murs ne parviennent pas à sécher entre deux nuages ! Ce qui permet à l’humidité de gagner rapidement du terrain.

Mais la mauvaise qualité des matériaux n’est pas la seule cause d’infiltration. Les propriétaires de maisons plus récentes ne sont malheureusement pas à l’abri de ces soucis. Les infiltrations d’eau peuvent pointer leur nez pour de multiples autres raisons :

  • Des fissures dans les murs et plafonds
  • Une rupture de canalisation
  • Des joints poreux aux niveaux des châssis ou des points d’eau (évier, douche, baignoire…)
  • Des gouttières encombrées ou bouchées
  • Quand le niveau du sol à l’extérieur est plus haut qu’à l’intérieur

Il est important de cibler la source des infiltrations afin de sélectionner le traitement contre l’humidité adéquat. Il est dès lors vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour vous aider à isoler rapidement la cause de vos problèmes d’humidité.

Comment reconnaitre une infiltration d’eau ?

Vous n’aurez sans doute aucune difficulté à déceler un problème d’humidité. Mais les infiltrations d’eau ne sont pas les seules sournoises à détériorer vos habitations : remontées capillaires ou condensation, elles sont plusieurs à manigancer. Alors comment reconnaitre spécifiquement une infiltration ?

Tout d’abord, il faut savoir que les infiltrations peuvent toucher à peu près toutes les pièces de votre maison, pour peu qu’elles soient en contact avec une paroi communiquant avec l’extérieur. Cela vaut également pour les parties enterrées et semi-enterrées, comme une cave ou un sous-sol.

Les signes d’infiltrations sont particulièrement éloquents. Les murs ou plafonds, imbibés d’eau, présentent des tâches brunâtres dont émane une odeur désagréable. La peinture a tendance à s’écailler et le papier-peint à gondoler, tandis qu’un dépôt blanchâtre vient envahir la surface atteinte. Le plafond peut devenir humide à certains endroits. Des signes encore plus flagrants peuvent également se manifester, comme de l’eau qui ruisselle le long des murs ou des boiseries qui pourrissent.

Pour récapituler, plusieurs signes doivent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Tâches sur les murs
  • Odeur d’humidité dans la pièce
  • Eau qui ruisselle le long des murs
  • Boiseries pourries
  • Revêtements muraux qui se décollent et laissent place à un dépôt blanchâtre

Que risque votre habitation ?

Comme tout problème d’humidité, les infiltrations d’eau peuvent avoir des conséquences désastreuses sur votre maison. Sans être contrée, l’humidité grignote rapidement du terrain, détériorant ainsi de manière de plus en plus conséquente votre maison. Outre les boiseries qui pourrissent et les revêtements muraux qui périssent, vos circuits électriques peuvent être atteints, et on sait quel ménage font l’eau et l’électricité. Et puis surtout, c’est la structure même du bâtiment qui en prend un coup. Les champignons peuvent s’y développer et la fragiliser dangereusement.  Rognant la valeur de votre bien au passage.

Côté santé, moisissures et bactéries pullulent. En larges quantités, elles peuvent irriter vos systèmes respiratoires et causer des allergies ou gênes articulaires.

Pour finir, plus vous reportez un traitement efficace contre l’humidité, plus il faudra casquer. Déjà parce que la surface à traiter sera devenue considérable. Mais aussi car les dégâts à réparer se seront accumulés.

Les solutions contre les infiltrations d’eau

Dans certains cas, colmater une fissure délimitée ou remplacer les joints poreux de vos châssis peut suffire. Mais quand l’eau s’infiltre largement à travers des façades en mauvais état, un traitement plus conséquent est nécessaire. Dans ce cas, la technique prônée est l’hydrofugation de façade.

Ce traitement consiste à pulvériser un liquide hydrofuge sur les murs extérieurs de votre habitation. Celui-ci imprègne les briques et constitue une couche imperméable qui protège votre bien des intempéries. L’hydrofugation empêche également différentes salissures, comme la mousse par exemple, de s’y installer et améliore l’isolation du bâtiment. Ce traitement contre l’humidité vous coutera entre 8 et 15€ du mètre carré.

Vous l’aurez compris, agir rapidement est primordial afin d’éviter des dommages trop importants. Si la source de l’infiltration est localisée et réparée dans les moindres délais, l’humidité n’aura pas le temps d’envahir une surface trop large. Et les coûts pour en venir à bout s’en verront réduits.

Partager ce contenu